Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur...

Publié le par Marie Rennard

Je ne vais ni résumer ni disserter, bien d'autres l'ont fait, avec brio, depuis que le roman est sorti en 1960.
Juste témoigner qu'il n'usurpe en rien sa place toute particulière dans l'histoire littéraire américaine, et vous souhaiter de tomber dessus, dedans, très vite.

Irène GRÄTZ

Commenter cet article

Kiki 21/12/2008 10:23

Oh yes, le mockingbird mérite cent mille fois le détour, tout comme la vie étonnante de Harper Lee, en fait! Bonnes fêtes à vous toutes, les princesses!