Courir (vers) le monde

Publié le par Aude-Morena


Cette envie de courir, de bouffer la vie, de croquer le monde, d'aller de l'avant, de m'élancer vers les jolies choses ou les moins jolies, m'élancer en tous cas, ne pas renoncer non, ne pas, et toujours cette vis au creux du coeur qui tourne, qui tourne et qui meurtrit constamment mon petit monde de bonheur. C'est ça aussi, la vie : apprendre à recevoir le beau. Le devancer, même.

Aude-Morena

(Photo : Tanzanie, Ngorongoro, septembre 2007)

Commenter cet article

Marie-Christine 19/01/2009 12:57

et je reçois bien ton texte : tu vois, j'apprends !

Théobald 18/01/2009 21:14

Une photo cramée et une terre sèche comme le ciel et ces ombres légères qui touchent infimement le sol cette aridité de l'univers et cette humanité qui y trouve à s'y nourrir ; oui, la vie, la vis, si exactement photographiées.

Marie-Laetitia 15/01/2009 15:01

C'est une vraie philosophie de vie

Kiki 14/01/2009 11:26

Dtafé d'accord contigo, Guapa, faire de chaque jour un jour d'élan. Joue hissée pour un baiser ou une claque mais jouissez, bordel! Puis aussi, faut pas oublier, beauty is in the eye of the beholder! (Y tambien en tus fotos, Morena, gracias por el regalitito)